Les Niveaux et leurs certifications

Notre pratique se divise en 5 niveaux de base et 5 niveaux supérieurs.

Pour jalonner la progression, cinq évaluations peuvent être effectuées pour les niveaux de base.
Fiche Grades Shinjukaï Jaune à Marron
Vidéos des Kihon, Kata et Ippon Kumite des ceintures Jaune, Orange et Verte 

niveaux
Puis à l’image des anciens systèmes de graduation japonais, cinq certifications supérieurs ont été créées afin d’échelonner la progression des ceintures noires dans le but d’atteindre le dernier niveau de pratique, celui de la liberté.
Chacun des niveaux de certification sera validé après passage d’une évaluation de compétences.
Aucun autre aspect que la pratique et les qualités du pratiquant n’entre en jeu lors de ces certifications (pas de temps minimum entre 2 niveaux, pas d’âge minimum, aucune obligation d’appartenance à tel ou tel groupe/fédération …)

Par contre, contrairement à ce qui se fait dans la plupart des écoles et fédérations, les grades Shinjukaï ne sont pas valables à vie et la mise à jour des titulaires se fait chaque année.
Dans le cas où l’on continue à pratiquer, la reconduction d’un grade peut être tacite, mais il peut également être demandé au pratiquant de se représenter à l’évaluation de niveau correspondante au bout d’un certain temps.

Lexique Shoden shinjukaï (pdf)
Lexique en vidéos
Programme Examen Shinjukaï Shoden à Kaïden


NIVEAU I (SHODEN) – L’initiation
Ce niveau montre la fin du parcours d’initiation … et le début d’une nouvelle pratique.
Le candidat devra y démonter ses connaissances de base sur les techniques de l’école.

NIVEAU II (CHUDEN) – Le perfectionnement
Le candidat devra y démontrer le perfectionnement de ses connaissances.
Il est  attendu que le candidat sache mettre en avant les techniques qu’il maîtrise le plus.

NIVEAU III (JODEN) – La connaissance technique
Le candidat devra démontrer toute sa connaissance des principes techniques de l’école.

NIVEAU IV (OKUDEN) – La mise en application
Le candidat devra être capable de mettre en application ses connaissances et ses recherches.
Il est attendu plus de fluidité, de vitesse, et d’engagement de la part du candidat. Il faut donner de la vie à la pratique.

NIVEAU V (KAÏDEN) – La maîtrise globale
Ce niveau montre la fin du parcours de formation de l’école. Cela ne signifie pas que l’apprentissage s’arrête, mais plutôt que notre maîtrise nous permet de nous concentrer sur nos propres recherches, notre propre pratique.
Le candidat devra démontrer une maîtrise globale et efficace.

LA LIBERTÉ
Une fois le niveau V terminé, le pratiquant n’a plus qu’a laisser librement parler sa pratique et ses recherches. C’est à lui maintenant d’arpenter son propre chemin, pour finir de se découvrir. S’agissant d’une chose personnelle et unique pour chacun de nous, il n’y a logiquement aucune certification, cette liberté n’ayant pas de fin…

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :