Nos fondations: 2/ L’Aïkido Kishinkaï et le Jujutsu

 

Jujutsu, c’est la technique de la souplesse. Ici, on privilégie l’utilisation de la force adverse pour renverser les situations de conflit. On exploite à cet effet tant des techniques de projection (nage-waza) que d’immobilisation (katame-waza). C’est à partir d’une modification de l’utilisation du corps qu’il nous est possible d’entrevoir de nouvelles possibilités de projections et de contrôles articulaires, tout en restant dans un état d’esprit de décontraction et de fluidité permettant une meilleure adaptabilité et donc une meilleure efficacité

L’école Kishinkaï Aïkido (Kishinkaï = groupe qui approfondit dans la joie) fondée par Léo Tamaki a pour but d’aider ses pratiquants à réaliser leur potentiel, et de les rendre autonomes grâce à la pratique de l’Aïkido . Pour cela elle s’appuie sur les enseignements de plusieurs maîtres tels que: Tamura Nobuyoshi (Aïkido), Kuroda Tetsuzan (Iaïjutsu, Kenjutsu, Jujutsu) , Hino Akira (Hino Budo) et Kono Yoshinori (Kobujutsu)

Basé sur un contexte martial concret, le travail des formes techniques est toujours étroitement lié à celui du fond. La modification de l’utilisation du corps pour une meilleure efficacité.

logoKishinkai-mobile

 

 

 

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :